- Plusieurs normes s’appliquent aux vêtements haute visibilité. 

La norme européenne EN 20471 pour les vêtements de signalisation professionnel.
Les normes EN 1150 ou EN 13556 à utilisation non professionnel. .

- Trois classes de vêtements de signalisation. La classe dépend de la surface de matière réfléchissante et de la surface rétro réfléchissante dont est composé le vêtement.

La classe 3 est le niveau de visibilité le plus élevé.

La classe 2 est un niveau intermédiare qui comprend les gilets, les t-shirts ou les chasubles...

La classe 1 est le niveau le plus faible: les pantalons portés seuls, les baudriers ou les accessoires, les bonnets et gants.

Conformément à l’article 134 du livre I « Signalisation routière » 8ème partie – « Signalisation temporaire » de l’instruction interministérielle du Ministère de l’Équipement et du Ministère de l’Intérieur et de la Sécurité Publique, « Toute personne intervenant à pied sur le domaine routier à l’occasion d’un chantierou d’un danger temporaire doit revêtir un vêtement de signalisation à haute visibilité de classe 2 ou 3, conforme aux spécifications de la norme NF EN 20471 ».«Toutefois, les intervenants de courte durée peuvent se contenter d’un vêtement de classe 1.»