Des accidents rares mais souvent graves

Électrisation et électrocution

Une personne est électrisée lorsqu’un courant électrique lui traverse le corps et provoque des blessures plus ou moins graves. On parle d’électrocution lorsque ce courant électrique provoque la mort de la personne.

L'électrisation peut se produire par contact direct (avec une partie active) ou indirect (avec une masse mise accidentellement sous tension). Le courant ne passe que si le circuit est fermé c'est-à-dire s'il y a :

  • soit deux points de contact avec des pièces nues sous tension de potentiel différent,

  • soit un point de contact avec une pièce nue sous tension et un autre avec la terre.
     

Les premières minutes qui suivent l’accident sont très importantes pour les chances de survie de la victime : il faut donc agir très vite. De plus, le temps d’intervention des premiers secours est déterminant dans l’évolution de l’état de santé des accidentés. Il est donc important que les personnes travaillant à proximité d’installations électriques sous tension aient des notions de secourisme.

Comment secourir une personne électrisée

  • Il faut d’abord mettre hors tension (à l’aide de l’interrupteur, du disjoncteur, en débranchant la prise…) sans toucher le corps de la victime afin d’éviter le sur-accident. Si ce n’est pas possible, il faut libérer l’accidenté du contact avec les parties sous tension en prenant garde à ce que personne d’autre ne puisse s’électriser.

  • Il faut ensuite appeler ou faire appeler les secours  : un sauveteur secouriste du travail puis le SAMU (15) ou les pompiers.

  • Puis porter secours à la victime. Il faut rester avec la victime tant que les secours ne sont pas arrivés. Les premiers gestes doivent être effectués jusqu’à l’arrivée des secours par du personnel formé au secourisme.

Effets du courant électrique alternatif en fonction de son intensité sur l’organisme humain

  • 0,5 mA : perception cutanée

  • 5 mA : secousse électrique

  • 10 mA : contracture entraînant une incapacité à lâcher prise

  • 25 mA : tétanisation des muscles respiratoires (asphyxie au-delà de 3 min)

  • 40 mA pendant 5 secondes : fibrillation ventriculaire

  • 50 mA pendant 1 seconde : fibrillation ventriculaire

  • 2 000 mA : inhibition des centres nerveux

Formation et habilitation obligatoire

Pour les salariés travaillant sur les installations électriques ou aux voisinages

Principaux facteurs d’accidents d’origine électrique

  • Non respect des règles de sécurité lors de la conception ou modification d’une installation électrique

  • Mauvais état du matériel et des isolants en particulier (détérioration, coupure …)

  • Utilisation inappropriée du matériel (appareil portatif, prolongateur …)

  • Habilitation électrique non adaptée à l’opération à réaliser.

  • Non-respect des distances de sécurité par rapport aux pièces nues sous tension

Livraison
Mode de paiement
Conditions de retour

N' hésitez pas à prendre contact avec nous           

  • Adresse:

    7 rue de la pompe, Lancey  28190 Coourville Sur Eure                               

  • Téléphone:

    +33 (0)2.37.23.82.96

  •  

    eMail:
    contact@formasecurite.fr

  •  

    Heures d' ouverture:
    nous contacter